Agenda

La Lettre


A la Une
  • 16 juillet, publié par Michel Balat
    Le texte qui suite était très attendu. Depuis plusieurs années, Pierre Delion et son équipe proposaient l’étude qui va suivre (même si celle-ci a dû se plier à des oukases que nous connaissons bien). Les lecteurs pourront la diffuser autour d’eux, le plus largement possible. Notons que c’est la première étude argumentée sur la question des enveloppements humides. Michel (...)

  • Pierre Delion

    9 octobre 2017, publié par Michel Balat
    Et si Alzheimer(s) et autisme(s) avaient un lien ? Enjeux et perspectives 7ème Colloque sur les âges de la vie. Paris, 6 octobre 2017. Conditions politiques et éthiques pour une clinique humaine Pierre Delion 1. Parenté En 1997, Michel Balat avait organisé avec François Cohadon, Edwige Richer, Jean Oury et moi, un colloque intitulé « Autismes et éveils de coma », dans lequel nous avions évoqué à partir de nos (...)

  • à Canet, le 19 novembre 2016

    2 septembre 2017, publié par Michel Balat
    Canet, le 19 novembre 2016 Une journée avec Edwige RICHER Le dr Edwige Richer est venue nous présenter la question du coma, de l’éveil de coma et la façon dont elle en a conçu le soin à Château Rauzé, à Cénac, près de Bordeaux. Travaillant dans le service du Professeur François Cohadon, à l’Hôpital Pellegrin de Bordeaux, neurochirurgien et pionnier en matière d’étude sur le coma depuis les années 70, elle a consacré (...)

  • 25 août 2017, publié par Michel Balat
    L’ ÉVÉNEMENT Histoire, langue, événement : du Bouchet nous apprend que le poème est le lieu d’un événement sans signe. Ce paradoxe tient d’une part à l’implication du poème dans le monde sensible, matériel, perceptif, à un point blanc d’incandescence tel qu’il devient soudure invisible sans signe ni interstice (« dans le blanc dans la flamme 1 ») et, d’autre part, à un éloignement de ce monde, reconduit par réfraction à une (...)

  • 25 août 2017, publié par Michel Balat
    Il m’a été demandé de faire un papier, une sorte de témoignage ou qui sait quoi sur Jean Oury. Ce dont je peux témoigner, c’est qu’il manque, pour ses créations, comme celle qui suit, cette séance du 21 avril 1990 à La Borde. Michel Balat Je voyais un homme tout à l’heure, en consultation, "bloqué" depuis des années. Il était venu il y a un an. Il était resté une journée ici, mais était vite reparti ; ça lui avait fait (...)


SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 57 (775934)