Articles publiés

Dernier ajout : 14 juin 2013.


  • 14 juin 2013, par Michel Balat
    Autour de l’Icône Michel Balat Si l’on veut parler de l’icône, on ne peut éviter de parler des signes. Mais s’il y a autant de définitions de signes que de théoriciens de la chose, c’est sans doute (...)

  • 24 juillet 2011, par Michel Balat
    Le Musement, de Peirce à LacanMichel Balat Revue Internationale de Philosophie, Vol. 46, N°180, 01/92 Lacan nous invite à le lire comme lecteur de Freud. Peut-être pourrait-on lui faire le reproche (...)

  • 12 mai 2011, par Michel Balat
    Introduction La profondeur est le caractère de ce qui est profond. Ce terme, en psychanalyse, a deux raisons d’être célèbre. La première est son occurrence dans « psychologie des profondeurs » (...)

  • 11 mai 2011, par Michel Balat
    Nous voudrions, au cours de ces quelques pages, présenter et développer quelques éléments de notre thèse portant sur les rapports entre Sémiotique et Psychanalyse. Psychanalyse et psychologie : le (...)

  • 26 octobre 2010, par Michel Balat
    Il “risveglio” e il linguaggio tonale Conversazione con Michel Balat di Laura GRIGNOLI — Comment on dit en italien ’Musement’ ? — Cosa ? rispondo distratta. — Non esiste traduzione letterale... è un (...)

  • 9 mai 2010, par Michel Balat
    Logique du vague et psychanalyse Vague et dénégation Considérons la proposition suivante : ’Il fait chaud à Suez’. En elle même cette proposition a un caractère indiciaire prévalent, c’est-à-dire que (...)

  • 9 mars 2010, par Michel Balat
    Violence et inscription Minard : "Michel Balat qui n’était jamais venu à Dax mais que l’on retrouve régulièrement à St Alban, Marseille, Michel Balat est sémioticien, psychanalyste, il travaille (...)

  • 2 février 2010, par Michel Balat
    L’intervention d’Ouria va me permettre de prendre une certaine direction dans le véritable océan que recouvre le thème de ces journées. Le titre que je proposerais serait le suivant : « l’invention de (...)

  • 28 janvier 2010, par Michel Balat
    Antoine VIADER Avant de donner la parole à Michel Balat, je vais me permettre de vous signaler dans la suite de ce qui se disait dans la discussion avant la pose, deux petits bouquins de Derrida, (...)

  • 1er février 2009, par Michel Balat
    Ah ! ah ! Monsieur est Peircien ? c’est une chose bien extraordinaire ! Comment peut-on être Peircien ? C’est une malédiction Madame ! Devoir sans cesse ânonner l’alphabet de cette langue : quel ennui (...)

0 | 10 | 20

SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 150 (726291)