Jacques Schotte

Dernier ajout : 27 février 2007.

Né en Belgique à Gand en 1928, Jacques Schotte
mène son cheminement de psychiatre conformément
à sa vocation d’aborder la psychiatrie scientifique
entre médecine et philosophie et d’engager la
discipline vers une « anthropopsychiatrie » qu’il a
développée à travers l’analyse du destin. Ce choix ne
l’a jamais quitté. Il raconte, dans des entretien avec
Jean-Marc Poellaer, son enseignement et ses
recherches enrichis par les nombreuses rencontres
qui ont jalonné son parcours scientifique dans un
engagement inlassable à la raison clinique de Freud.
Husserl, Heidegger, Binswanger, Maldiney, Van
Breda, Kuhn, Tellenbach, De Waelhens, Chapelle,
Deese, Ortigues, Foucault, Lacan, Ricœur, Dolto,
Pankow, Tosquelles, Oury... sont autant de noms que
de visages que l’on retrouve ici avec de nombreux
poètes et amis autour de la figure majeure de Léopold
Szondi dont Jacques Schotte a repensé le système
dans sa propre élaboration anthropopsychiatrique.

Extrait de ’Un parcours’, éditions Le Pli 2006


  • 27 février 2007, par Michel Balat
    LE TRANSFERT, DIT FONDAMENTAL DE FREUD POUR POSER LE PROBLÈME : PSYCHANALYSE ET INSTITUTION JACQUES SCHOTTE Mais quelle que soit la forme que prenne cette psychothérapie..., de quelques éléments (...)

SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 418 (575165)